Enseignante

  • Ce sujet contient 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Eric, le il y a 7 années et 7 mois.
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #143 Répondre
    Romy
    Invité

    Bonjour,
    Je suis une enseignante du secondaire et mon premier fils, en 4e, suit les cours du CNED à inscription libre (non règlementé) depuis le 2e trimestre de la 6e.
    C’est un enfant qui n’a jamais supporté la pression scolaire et encore moins la violence dont il a été victime au collège.
    Nous habitons un village et, lorsque j’ai pris la décision de le déscolariser pour son bien-être, tous ses copains lui ont tourné le dos . Pire, comme son petit frère était encore scolarisé, les mamans m’ont également tourné le dos sans compter qu’elles ont interdit à leurs propres enfants d’adresser la parole à mon autre enfant . Pas terrible.
    Depuis cet été, nous avons déménagé à 14 km de cela et mon tout petit est de nouveau heureux.
    Cependant, lui aussi commence à tater le terrain pour ne pas aller au collège dans 2 ans.
    Avant d’être scolarisé au CNED, nous sommes passés par les cours par correspondance (CPC privés) cours académique de France. Très bons cours mais, après les 2 trimestres de la 6e et l’année de 5e complète, je peux affirmer et mon fils attester , que ces cours sont très très lourds (3 pages à 4 pages doubles pour le francais, les maths, l’histoire) – bref nous avons décidé, mon fils et moi, de choisir un autre type de CPC et le CNED a été sélectionné – Nous en sommes ravis car ils vont à l’essentiel sans surcharger l’enfant qui a beaucoup de temps libre pour s’amuser, lire ou autre activité.
    Je dois également signaler que mon fils était complètement abattu et plein de tics (clignements des yeux, se racler la gorge etc) à la fin du 1er trimestre de la 6e : il n’en pouvait plus et je n’en pouvais plus de le voir souffrir – Mon époux, un ancien militaire, a été très réticent quant à son retrait de la scolarisation
    Quand le dernier a émis l’envie de tester l’école à la maison (comme son frère) ; mon époux lui a donné son accord sur le champ car il admet que les enfants sont bien plus heureux comme cela – les enfants peuvent vivre leur vie d’enfant !
    Seul le bien être de votre enfant doit pris en compte ! cependant, je reconnais que ce n’est pas toujours facile d’affronter le regard des autres. Nous même ayant effectué le choix de déménager
    Pour finir je voudrais dire que nous trouvons dans les vidéos de Rémy et Cécile un formidable complément car c’est vrai que les cours sont souvent bien faits mais on n’a aucun cadre dans la tête, aucune ligne de conduite et nous trouvons sur ce site tout ce qui nous manquait.
    Bonne continuation, Romy

    #145 Répondre
    Eric
    Invité

    Bonjour Romy,

    je suis moi-même un ancien surveillant en collèges et lycées, j’ai effectué de nombreux remplacements de professeurs en musique, mathématiques et physique, et ai même été enseignant dans un collège privé durant une année.

    Comme vous le dites si bien, l’intérêt de l’enfant doit primer et je pense que les parents qui font notre choix sont dans la bonne démarche du moment qu’ils le font par souci du bien-être de leur enfant, bien que souvent le rejet d’un système soit aussi une motivation (mais elle doit venir en deuxième temps seulement, jamais avant le souci de nos enfants).

    Concernant les cours par correspondance, nous sommes aussi sur ce fonctionnement, bien que n’ayant pas choisi le CNED qui, nous concernant, n’allait pas du tout dans le sens de ce que nous recherchions.

    Quant au regard des autres, c’est malheureusement classique et je crois que se battre contre cela est perdu d’avance. Nous, notre position est simple : le regard de nos enfants compte en premier. Ils sont heureux ainsi, ils ont une vraie vie sociale, ils s’instruisent ; l’objectif est donc rempli. Et nous prenons soin, lorsque nous les confions à d’autres adultes dans le cadre d’activités extérieures, que notre démarche ne soit pas dénigrée par ces personnes. Concrètement, nous avons trouvé des personnes qui, justement, adhèrent totalement à notre démarche, tant il est évident que nos enfants sont heureux ainsi et ouverts d’esprit.

    Vous avez fait un choix qui vous appartient. Mais ce qui est à retenir, c’est surtout qu’il est légal et bénéfique pour vos enfants, si j’en crois votre discours. Le principal est dans ces deux derniers sujets.

    Bonne journée

    Eric

    #146 Répondre
    Romy
    Invité

    Merci Eric !

    Avez-vous un site ?

    #147 Répondre
    Eric
    Invité

    Oui, il est là : http://www.ecoledesherbesfolles.fr

    Bonne lecture 🙂

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
Répondre à : Enseignante

You can use BBCodes to format your content.
Your account can't use Advanced BBCodes, they will be stripped before saving.

Vos informations: