Cherche à nouer des liens avec familles d’enfants descolarisés

Bienvenue ! Forums Forum (accès libre, sans inscription) Vos amies sont ici, vos amis aussi Cherche à nouer des liens avec familles d’enfants descolarisés

Mots-clés : 

  • Ce sujet contient 60 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Vero, le il y a 1 mois et 1 semaine.
15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 61)
  • Auteur
    Messages
  • #5343 Répondre
    PROY – O’LIRY
    Invité

    Je vous rassure Cécile – et vous remercie – il n’est pas du tout question de suivre l’avis des médecins qui souhaitent placer les enfants sous camisole chimique.

    Le grand père de ma fille aujourd’hui décédé était psychiatre lui même aux USA. Elle a donc bénéficié de l’imagerie médicale pour DETERMINER si il y avait ou pas un problème. J’ajoute que tant que son papy a été en vie, il ne lui a JAMAIS parlé de “son problème” et qu’il avait coutume de se présenter aux enfants comme un drôle de médecin que l’on voyait quand on n’était “pas malade”. Eh oui il y a des pays où cette approche est pratiquée (si). Il avait même déconseillé le recours au psychomotricien EN RAISON uniquement de l’effet néfaste pour Gaëtane de fréquenter un “spécialiste pour un problème”. C’est tout dire.

    Gaëtane a bénéficié d’un programme comportemental qui a pleinement réussi (aujourd’hui une personne qui ne la connaît pas ne peut pas déceler quoi que ce soit). Elle a été médicamentée, TRES parcimonieusement ET sur des périodes courtes ceci uniquement pour lui permettre de reproduire d’elle-même ce que la molécule lui permettait de vivre. Elle n’a jamais pris de neuroleptique, ni de ritaline. Il s’agissait d’un produit qui n’agissait ni sur l’humeur, ni sur la tonicité. Ce médicament qui n’est ni un anxiolitique, ni une amphétamine et encore moins un neuroleptique n’est pas disponible en France (ce que l’on peut regretter). Au moins il ne serait pas “sur” prescrit celui là car, sur un sujet ne souffrant pas du déséquilibre chimique en question le produit n’a simplement aucun effet.

    Mais ma fille se trouve dans l’extrême bord du spectre, le TRES petit nombre qui en effet ne “fonctionnent’ pas comme les autres. Ce que vous dites est tout à fait vrai, on est pas “victime de troubles autistiques” toute sa vie (ou alors, c’est qu’on a RIEN fait de valable pour aider l’enfant. Ma fille a haussé les épaules (c’était très drôle) devant le Grand Médecin en Chef et lui a répondu “s’il y a un autiste ici, monsieur, c’est vous !” Et le médecin de se débattre en expliquant platement qu’il s’agissait de “troubles” de “tendances” autistiques. Je me suis tournée vers elle et j’ai demandé “Gaëtane ce Monsieur te CONVIENT-il ou non ?” Elle a répondu “non”, d’une voix ferme et polie. J’ai dit “moi non plus” tendu une main ferme à celle moite du toubib et les choses en sont restées là.

    Résultat, hé bien, elle continue avec le suivi aux USA tous les trois mois, avec un ami de son papy et ignore de façon glorieuse et définitive qu’elle est en quoi que ce soit différente. La psychomotricienne c’est MOI (je me suis fait expliquer les techniques aux USA). Pour la psychologue, je ne suis pas contre, mais pas dans le contexte français et “médicalisé” où alors qu’elle ne se tourmente pas de la mort de son papa (général Américain tué en service) )on lui parle directement de “ses” origines par exemple. Pour ma part je préfère laisser les choses venir. “Tu as un papa, tout le monde en a un. Il n’est pas avec nous parce qu’il croyait fort en ce qu’il faisait (opérations anti terroristes) et qu’il voulait nous protéger. Il aurait tellement aimé te connaître”. Pour le moment je ne vois pas BIEN pourquoi je lui dirais qu’il a été victime d’un tir dit “ami” (en pratique dans ce cas, cela signifie qu’un soldat allié un Anglais, l’a pris pour cible accidentellement).

    Au reste, je tiens à préciser aux parents qui sont intimidés par ce genre de médecin que certes, le Docteur connaît les maladies mais que VOUS vous connaissez votre enfant. Personne ne devrait avoir le DROIT moral de manipuler les enfants pour les placer dans des situations dévalorisantes, humiliantes voire effrayantes. Cécile dit VRAI. Ne vous laissez pas faire (même si c’est difficile). Insistez AVANT tout traitement même non chimique pour obtenir une imagerie médicale. Le plus souvent elle lève les doutes je vous assure. Si, comme pour ma fille, quelque chose est détecté, ne paniquez PAS. Dans mon cas, il serait possible d’avoir accès à la molécule dont je parle aux portes de la France, en Belgique, en Espagne auprès de médecin qui ont une aproche non “psychiatrisante” de l’enfant. Souvenez vous, il n’y a pas si longtemps les épileptiques voyaient des psychiatres qui n’y pouvaient mais, puisque cette maladie est en quelque sorte une sorte de “décharge électriquer” dans le cerveau. Cette maladie, comme certaines formes de TOCS eh oui se traite parfois par l’apport d’un faible courrant dans certaines parties du cerveau. Ces gens ne SONT pas des déséquilibrés du bulbe, que diable ! Alors dites NON à l’adrutissement, à la stigmatisation, à la dévalorisation de votre enfant. Au reste, en France, demandez vous qu’elle image vous avez VOUS de la psychiatrie d’il y a 40 ans. Si la réponse est “mauvaise” sachez qu’elle n’a pas bougé d’un poil de moustache dans 90% des cas. Merci de m’avoir lue.

    Amicalement

    #5378 Répondre
    Karine
    Invité

    Bonjour,
    je fais l’école à la maison pour mes 2 filles et je cherche à rencontrer des familles qui habitent le Loir-et-cher ou l’eure-et-loir (nous habitons le Loir-et-cher mais nous sommes limitrophes à l’Eure-et-loir). Mes filles cherchent aussi des copines de leur âge (6 ans et 4 ans).

    Bonne journée.

    Karine.

    #5392 Répondre
    Gaelle
    Invité

    Bonjour je souhaite faire connaissance des parents ayant descolarisés leurs enfants en region parisienne. Mon fils a 3 ans et ce serait super qu’il rencontre des enfants de son age voir jusqu’à 6 ans.

    Merci a tous.

    #5455 Répondre
    Celine
    Invité

    Salut nous nous sommes dans le nord du 13 collés à Avignon. Ma fille est déscolarisée depuis mi septembre, elle a 7ans et demi.

    #5457 Répondre
    Christelle
    Invité

    Bonjour,

    j’habite entre Pithiviers et Orléans et je souhaite rencontrer également des familles qui pratiquent l’école à la maison; ma fille aînée a 7 ans.Au plaisir !

    #5458 Répondre
    Christelle
    Invité

    Bonjour,

    je souhaite également entrer en contact avec des familles pratiquant l’école à la maison; nous habitons dans le Loiret. Nous avons 2 filles ( 7ans pour la grande et 13 mois la petite). Au plaisir d’échanger!

    Christelle

    #5644 Répondre
    laetitia
    Invité

    Bonjour
    Je cherche à nouer des liens avec des familles d’enfants déscolarisés ou non pour des sorties ou activités communes. Je suis dans le Nord de la vienne . J’ai un petit garçon de bientôt 7 ans.
    Laissez moi un message svp. A bientot
    laetitia

    #5690 Répondre
    denis
    Invité

    bonjour, moi je commence l’ecole à la maison pour mon fils gabriel âgé de 5 ans et demi j’habite sur carros 06510 je recherche des familles qui font l’ecole à la maison

    #5722 Répondre
    sabine
    Invité

    Bonjour
    Mon fils à 13 ans, nous sommes dans la région de Nice. Nous allons commencer les cpc en janvier 2016, enfin j’espère ! je n’ai pas encore fait les démarches administratives ni trouvé le cpc. Si on peu s’entraider c’est avec plaisir 🙂

    #5746 Répondre
    Philippe
    Invité

    Bonjour, je fais l’école à la maison pour ma fille Louise qui a 11 ans, depuis la dernière rentrée scolaire, et nous aimerions qu’elle puisse rencontrer d’autres enfants dans la même situation, dans la région de Saint-Lô dans la Manche… Merci pour votre attention,
    Philippe

    #5748 Répondre
    Jenny W.
    Invité

    Bien le bonjour à toutes & à tous !
    Formidable travail effectué par Rémy & Cécile !!!
    Avec mon compagnon & plusieurs couples d’amis, nous partageons complètement leurs idées. Vaste sujet…
    Mais, à propos d’idées, avez-vous entendu parler du groupe de musique Les Brigandes ? Allez faire un tour sur leur site : ça vaut le détour, tout est dit !!!
    A bientôt.

    #5757 Répondre
    LAURENT
    Invité

    Bonjour Melissa,
    Je m’appelle Audrey, je suis enceinte de 5 mois. Mon fils Justin, 3 ans et demi ne va pas à l’école. Je lui fais l’instruction à la maison. Nous habitons au dessus de Longwy dans le 54. Il y a l’air d’avoir assez peu de monde concerné par l’IEF dans notre région alors je me permets de t’écrire.
    Si tu veux échanger, ça sera avec plaisir.
    Audrey

    #5809 Répondre
    Glycine82
    Invité

    Bonjour Gaëlle,
    Je ne sais pas si tu cherche toujours des contacts depuis le mois d’Octobre.
    Nous sommes aussi de région parisienne, et mon aîné a aussi 3 ans.
    De quel département es-tu ? Nous habitons dans le Nord des Yvelines.

    #5836 Répondre
    Christelle
    Invité

    Bonjour,

    Je me permets de vous écrire pour avoir votre avis sur le choix de l’école à la maison. Nous sommes sur le point avec mon mari de faire l’école à la maison pour notre fille Lola (10 ans) -qui rentre en 6ème l’année prochaine- et de nous abonner chez Rémy et Cécile.
    Merci de nous donner vos points de vue aussi positifs que négatifs.

    Bien cordialement,
    Christelle

    #5845 Répondre
    Marianne
    Invité

    Bonjour, étudiante en école de journalisme, je fais un reportage tv sur l’école à la maison. Je suis à la recherche d’une famille vivant à Paris ou dans la région parisienne qui serait d’accord pour témoigner. Si vous êtes intéressé.e.s, contactez-moi par mail: cazaux.marianne1@gmail.com

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 61)
Répondre à : Cherche à nouer des liens avec familles d’enfants descolarisés

You can use BBCodes to format your content.
Your account can't use Advanced BBCodes, they will be stripped before saving.

Vos informations: