Reply To: objets transitionnels

#488
Anna
Invité

Très intéressant! Je me demandais justement pourquoi mon petit (4 ans) ne s’était jamais entiché d’une peluche! à vrai dire, nous vivons plus comme les gens d’un autre pays! Pas de télé, pratiquement pas d’ordi, pas de radio, pas de journaux. Une maison “tipi” en bois, une belle grande place pour la spiritualité saine et pour la musique, tous dans la même grande pièce à longueur de journée, beaucoup d’activités en famille et une grande relation avec la nature qui nous entoure. Nous ne l’avons jamais fait garder. Quand ma petite fille est née, il y a un an, Amiel a fait mine d’avoir besoin d’un doudou… Celui-ci changeait tous les soirs et lorsqu’il n’y en avait pas, il leur trouvait des excuses du type “Zebro est parti avec sa mère chien-loup pour faire des courses, ils reviendront au cours de la nuit”… Cela explique bien la relation entre le doudou et la présence des parents. En voyant qu’il avait besoin de moi plus que je ne pouvais lui offrir, je lui ai parlé de Mère nature, la mère de tous les humains. Je lui ai dit qu’il pouvait lui parler, échanger avec elle sur ce qui est important pour lui. Du coup, il voulait aller jouer dehors pour lui parler de camion et m’a répondu que si la Terre était la mère de tous les humains, j’étais aussi sa sœur comme le petit bébé. Il a trouvé ça très drôle. Depuis, il est beau à voir dans sa relation de respect avec la nature. C’est tout de même intéressant de troquer le doudou pour des activités extérieurs. Qu’en pensez-vous?