Reply To: Les informations et l'enfant.

Bienvenue ! Forums Forum (accès libre, sans inscription) Les informations et l'enfant. Reply To: Les informations et l'enfant.

#185
Pauline
Invité

Bonsoir Sonia,

Je ne suis pas experte en écoles de village, étant moi-même Parisienne d’origine.

Ceci dit, si je pense que fréquenter une école peuplée d’enfants qui ne partagent pas la même éducation que les nôtres n’implique pas nécessairement une menace pour la transmission correcte desdites valeurs à nos rejetons, en revanche l’exposition fréquente et répétée à des sujets crus, effrayants, indécents etc ne peut pas laisser indemnes leurs développements affectifs et leur permettre de croître dans la paix de l’âme et de l’esprit. Je pense que des propos, des images et des opinions déplacées provoquent au minimum un trouble chez l’enfant, qui n’est pas souhaitable, notamment de manière habituelle.

Je ne crois pas que l’ouverture sociale compense ce dommage et je pense qu’elle peut justement s’enseigner sans danger à la maison par de bonnes valeurs.

Ceci dit, si la scolarisation dans une école peu enthousiasmante doit être le lot d’un enfant ou d’une fratrie, l’on pourra certainement trouver quelques vertus à cette situation comme à quelconque autre. Il faudra cependant certainement que les enfants trouvent auprès de leurs parents une éducation très structurée et particulièrement cohérente, s’ils veulent miser sur un franc succès dans la transmission de leurs valeurs différant de celles des petits camarades de classe. Il faudrait aussi que le foyer représente un cadre suffisamment affectueux et heureux pour rendre ces valeurs particulières attachantes aux yeux de l’enfant grandissant, lorsque l’âge fait que le groupe des pairs prend de plus en plus d’importance. Et, à cet âge crucial plus que jamais, offrir aux enfants d’autres groupes de référence partageant au moins les principales de ces valeurs, groupes qui devront pouvoir être perçus positivement par l’enfant et dans lesquels il puisse être heureux et se reconnaître proche des autres.

Même ainsi, les différences de caractère pourront donner des résultats divergents chez différents enfants. C’est pourquoi certaines familles font des choix au cas par cas pour chacun de leurs enfants.

Et voilà mon humble avis… Vous le voyez, il est très fondé sur la prudence. Je dirais que mieux vaut prévenir que guérir, et je préconise en toute situation une vigilance bienveillante, individuelle et pragmatique.

Bonne soirée!