Reply To: inquiétude de degré 1, besoin de vos conseils avisés

#460
Pauline
Invité

Bonsoir! Je crois que s’il s’agit de voisins, il est compliqué de toutes façons de maintenir un mensonge. Parfois il suffit de préciser, l’air de rien, que c’est une solution légale, ou courante (citer un gros chiffre) ou très porteuse de succès universitaire (citer des données américaines) et ils se taisent. Mais sans avoir l’air de se justifier. En général il y a un argument et un seul qui puisse convaincre chaque casse-pied, il faut tâtonner légèrement pour le trouver. Peut-être que si vous nommez les célébrités élevées à la maison?…
Sinon, lorsqu’il s’agit de gens qu’à priori nous ne reverrons pas, et que nous ne souhaitons pas entendre réagir, nos enfants ont l’habitude de répondre à la première question “- à quelle école tu vas?” “- au Regina Caeli”. Car nous avons donné un nom à notre école ! Cela nous permet aussi de remplir sans mentir les cases de certains formulaires, par exemple au club de sport etc. Il y a même des gens qui répondent d’un air assuré “ah oui, je connais!”, alors que j’ai vérifié et qu’il n’y a pas d’école de ce nom dans le pays!
A la question : “il n’y a pas école aujourd’hui?”, ils répondent que non avec un grand sourire et se mettent à jouer, et voilà.
Je fais aussi mon pain! Il faudrait que Rémy et Cécile fassent une enquête sociologique sur leurs abonnés!