Reply To: comparaisons entre enfants.

#159
Eric
Invité

Bonjour Pauline,

je suis Eric, papa de Cosme et Aliénor. Concernant votre avis, je pense que chaque enfant vient au monde tel qu’il est, et cette notion de précocité ou de retard me laisse songeur. Certes, notre fils va à une vitesse assez effarante en calcul mais notre réation est simplement de lui donner la matière dont il a besoin. Du coup, sa soeur qui n’aime pas le calcul trouve bien pratique les capacités de son frère car cela l’aide. D’autant que, comme tout enfant, elle a aussi des domaines dans lesquels elle a énormément de facilités (mais ces facilités ne seraient pas mises en valeur à l’école dans le sens où elles sont littéraires et physiques essentiellement – c’est donc l’école qui la mettrait en compétition avec son frère).

Nous basons notre instruction sur le respect de leurs rythmes. Du coup, pas de comparaison avec les autres, chacun va à son rythme et tout le monde y arrivera.

Des exemples à leur donner ? Papa a eu son bac avec deux ans de retard (selon les critères de l’EN) et son DEA avec 6 ans de retard (toujours selon ces critères de l’EN). Maman, c’est le contraire, elle a très bien marché dans les études. Eh bien, avec le retard de papa et la progression normale de maman, on a tous une jolie petite vie.

Je ne dis pas que vous avez tort et qu’il ne faut pas expliquer. Ce qui me dérange est de vouloir à tout prix mettre les enfants en face de celà. S’il y a des questions, alors on répondra, mais pourquoi mettre en avant la plus grande rapidité de l’un dans un domaine. Si ça dérange un de nos enfants, on le verra ou ils nous le diront (avantage de vivre ensemble, on se dit les choses en famille), et on expliquera alors.

Mais nous préférons ne pas prendre l’initiative de mettre en avant une différence qui est selon nous assez naturelle.

Pour en rediscuter si vous voulez 🙂