Reply To: autorité

#169
Sonia
Invité

 Tous les principes  ne sont pas forcément judicieux même venant de vieux écrits mais cela vaut la peine de les considérer avec attention.  Le sectarisme est à éviter absolument et les principes de précaution tant évoqués de nos jours dans certains domaines sont aussi des entraves à l’apprentissage de comportements de prudence. La surprotection nous guette.
Dans mon cas, je n’aurais pas proposé ces contes à ma petite fille. Nous en avons parlé avec ses parents : eux non plus n’auraient pas fait ce choix. Par la suite ils ont été fiers et surpris d’entendre leur enfant parler  de ces personnages de la mythologie qui étaient loin de leurs préoccupations et en même temps si proches de nous, de nos sentiments et souvent  tellement d’actualité.
Le fait d’avoir pu l’accompagner, d’avoir fait un détour par d’autres moyens d’expression  que la lecture pour faire vivre ces personnages (modelage, peinture, chant)  a facilité la représentation et l’appropriation de ces contes par cette enfant de onze ans. Bon, j’espère que d’autres adultes auront aidé ses camarades aussi, mais ce n’est pas sûr.
Après ces petites réflexions je vous rejoins : enseignant  seul, avec une classe de 25 élèves  égale mission impossible. Mais on ne peut pas les accuser d’essayer. Parfois certains réussissent.