Répondre à : droit du beau père

#6453
Aline Bertrand
Invité

Bonjour Louis,

Effectivement le beau-père n’a aucun droit juridique sur l’enfant. Pas plus que le voisin ou l’oncle par exemple.

Mais si vous avez l’autorisation des parents de l’enfant, rien ne vous empêche d’enseigner l’enfant en question. Pour ma part, une voisine donne des cours à un de mes enfants et une tante également.

L’important pour vous est d’avoir l’accord du père et de la mère de votre beau-fils.