Répondre à : Du point de vue psychologique

#5387
Teenline
Invité

Bonjour Séverine,
On a une petite expérience de l’IEF, plutôt réussi avec une réintégration au collège. Ce que je retire de cette épisode de la vie de notre fils (11 ans maintenant) est que mon influence a été et est, encore aujourd’hui, la moins néfaste.

Les enfants ont besoin de certitudes, de cohérence et de sécurité pour bien développer leur potentiel. Vous veillez à la sécurité, vous être lucide sur le monde qui vous entoure et sur vous-même alors la seule chose qui pourrait perturber vos enfants et, en quelque sorte les trahir, c’est que vous manquiez de cohérence. Vous avez des défauts, des qualités, des faiblesses et si vous êtes cohérente alors vous en parlez ouvertement, vous assumez devant vos enfants et ainsi vous leur permettrez de faire le choix de vous ressembler ou d’être autrement… bref, vous les aidez ainsi à se construire par rapport à un exemple non toxique. Ne culpabilisez pas parce que cette culpabilité va susciter chez eux un sentiment d’insécurité et un malaise.
Perso, je parle beaucoup et ouvertement à mes enfants et ils développent chacun (15, 13 et 11)leur personnalité. C’est plutôt l’environnement qui pose problème et qui nous pousse à choisir d’autres voies comme l’IEF.

Cordialement