inquiétude de degré 1, besoin de vos conseils avisés

Bienvenue ! Forums Forum (accès libre, sans inscription) Vos amies sont ici, vos amis aussi inquiétude de degré 1, besoin de vos conseils avisés

Ce sujet a 13 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  VILLEDIEU, il y a 4 ans et 1 mois.

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #363 Répondre

    Aude

    Voilà qu’un incident de la journée d’hier m’offre l’occasion de vous poser ma première question.

    Nous habitons une zone de maisons individuelles à la périphérie d’un village de 1000 habitants environ. Village qui a la « chance » (…) d’être doté d’une école (maternelle et primaire) et l’une des responsables de cette petite institution habite dans la maison d’en face…
    Il se trouve qu’allant chercher mes poubelles avec mes têtes blondes chevauchant leurs vélos respectifs, je croise cette voisine qui s’empresse de me questionner sur le cursus scolaire de mes enfants, présumant que l’aînée entrait en septembre au CP.
    Ce en quoi elle a vu juste, bien que celle-ci n’aura que tout juste 5 ans à la rentrée prochaine.
    Je me suis vue enfouie sous une avalanche de questions (où sera-telle inscrite? pourquoi ce choix? le regard réprobateur du style : elle n’est pas bien mon école??? etc etc…)
    J’ai donné le moins d’informations possible, mais j’ai entrevu les soucis avenirs…

    Et voici ma question:
    Comment vivez-vous cette situation avec votre voisinage?
    J’avoue que je suis plutôt d’un naturel confiant, mais aux vues de toutes les complications que rencontrent certains, quels conseils donneriez-vous pour s’assurer une certaine quiétude dans nos choix? Faut-il dire la simple vérité où carrément un gentil bobard?

    Voilà une question sans doute un peu secondaire, mais qui me travaille depuis , c’est pourquoi je me permets de vous la soumettre…

    Bien amicalement à chacun,

    Aude

    #364 Répondre

    Laure

    Je n’ai malheureusement pas de solution.

    C’est un problème que j’entrevois également depuis tout récemment, ayant surpris une conversation de passants, de l’autre côté de ma haie:

    « c’est dans cette maison, les gosses vont pas à l’école.

    -non, sérieux? personne n’intervient? »

    je préfère ne rien dire. Je réponds aux questions que l’on me pose, et je laisse parler les sourires épanouis et les eclats de rire de mes chères têtes blondes.

    Lorsque l’on me demande « ils ne sont pas à l’école aujourd’hui? » Je reponds que si, en ce moment même, puis j´explique en quelques mots que nous faisons l’école en famille car cela nous plait beaucoup à tous.

    Generalement les questions s’arrêtent là.

    #365 Répondre

    Eric

    Bonjour Aude,

    honnêtement, je pense que le mensonge est la mauvaise solution, même s’il est gentil. En effet, si vous mentez, cela va finir par se voir puisque ce sont des personnes que vous croisez régulièrement. Et du coup, cela est vite perçu comme un manque de confiance en soi.

    Nous, quand nous avons emménagé dans notre maison en mai 2009, les enfants étaient en train de jouer dans le jardin, en semaine, et la voisine nous dit par-dessus la haie : « ils ne sont pas à l’école ? ».

    Je lui réponds simplement « non ».

    Et elle me demande alors s’ils font l’école à la maison. J’ai confirmé et elle m’a dit que c’était un très bon choix. C’est une ancienne cantinière de l’école du village.

    Dans ce cas précis, la dame était d’accord avec notre choix. C’est donc simple. Elle n’aurait pas été d’accord, il aurait suffit de lui faire comprendre gentiment que c’était notre choix et qu’elle n’avait rien à y redire. Et si elle insistait, alors on pouvait être plus ferme, mais cela n’a pas été nécessaire.

    Dans votre cas, cela semble s’annoncer plus compliqué, mais je pense que de toutes façons, on ne peut rien gagner à mentir avec des personnes que l’on voit régulièrement. Il faut plutôt montrer qu’on sait ce qu’on fait 😉

    Et à la question non exprimée « elle n’est pas bien, mon école ? », la réponse la plus simple me semble surtout de faire comprendre que ce n’est pas cette école, le problème, mais le mode de fonctionnement général de l’Education Nationale, les programmes, etc.

    Ainsi, vous ne suggérez pas un problème avec elle mais avec l’institution pour laquelle elle travaille. Je ne dis pas qu’elle sera d’accord avec vous, loin de là, mais ce qu’elle ne pourra pas nier, c’est que beaucoup de monde dit déjà que l’Education Nationale ne remplit pas sa mission. Et du coup, votre choix en devient parfaitement logique, en plus d’être totalement légal.

    Bon courage mais retenez surtout que c’est votre légitimité qui importe. Vous n’êtes pas en faute, vous n’avez rien à justifier à personne. Ne pas être d’accord avec vous, c’est possible, mais c’est aussi votre vie et une directrice d’école n’a pas à venir vous donner des leçons sur ce choix.

    C’est comme si la boulangère du coin venait vous voir parce que vous faites votre pain vous-même et venait vous dire : « il est pas bon, mon pain ? » ;-))))

    #366 Répondre

    Aude

    Merci encore Eric,

    En fait, j’avoue qu’un peu prise à dépourvu, j’ai quelque peu « bobardé » hier, ce dont je ne me suis pas sentie fière du tout par la suite… Je n’avais en réalité pas du tout envie de rentrer dans une demi heure d’argumentaire, surtout que l’heure du déjeuner approchait…

    J’aurai de toute façon tout loisir de rectifier le tir par la suite!

    En tout cas,  me voilà dans de beaux draps, car je fais AUSSI mon pain moi-même!!! 😉 Mais là, pas de souci, il y a belle lurette que nous ne sentons plus l’odeur de la boulangerie dans notre bourgade…

    Amicalement,

    Aude

    #367 Répondre

    Eric

    J’avais pris l’exemple du pain justement parce que nous le faisons nous aussi (enfin, Delphine le fait vu mes talents en cuisine en général ;))

    Quant à vos « bobards », je les comprends, là n’est pas le souci, et il nous est arrivé de mentir aussi pour avoir la paix ou parce que nous étions pris au dépourvu. Mais quand c’est à quelqu’un que vous croisez juste une fois, ça ne porte pas à conséquence.

    Mon idée est de dire que c’est plus ennuyeux lorsque vous mentez à quelqu’un que vous voyez souvent, en espérant ainsi avoir la paix. Car justement, comme il va vous découvrir, c’est le meilleur moyen de ne pas avoir la paix.

    Le vrai coeur du problème aujourd’hui, c’est que l’Education Nationale est tellement positionnée dans l’inconscient collectif comme étant la seule solution d’instruction que ce sont les parents qui finissent par se sentir en faute lorsqu’ils ne vont pas dans le même sens que l’institution.

    Vous avez choisi une solution différente, vous n’avez rien fait d’autre… sauf peut-être écouter les réels besoins de vos enfants 😉

    #368 Répondre

    Cecileprésente
    Admin bbPress

    Oui comme Eric nous disons que le plus important étant de protéger ses enfants, il n’importe pas beaucoup de dire une chose ou l’autre aux voisins, c’est une affaire de discernement, si vous pensez qu’ils peuvent vous nuire, et que la solution est de cacher les choses, eh bien cachez les choses. Il ne faut pas se mettre Martel en tête pour ça, vos raisons ne regardent en fait personne. La plupart du temps, communiquer et dire la vérité, en ces matières, n’amène au niveau local que des ennuis.

    Nous encourageons parfois des parents à dire que leur enfant est malade lorsqu’il s’agit de l’empêcher d’aller à l’école où il est très mal. Le temps de réfléchir à d’autres solutions. C’est un mensonge. Certes. Mais parfaitement assumé: il est question de sauvegarder l’enfant d’un mal qui l’atteint. Cette question a d’ailleurs été jugée en l’Eglise et résolue: le mensonge est permis dans certains cas de sauvegarde de la personne. Heureusement !

    #369 Répondre

    Cecileprésente
    Admin bbPress

    Sur les explications, nous dirions que moins on en dit, mieux c’est. Souvent, à la question « pourquoi retirez-vous votre enfant ? », il vaut mieux ne répondre que « c’est notre choix », sourire et au revoir ! Beaucoup de gens sont totalement incapables de comprendre, certains, par jalousie ou vexés, se font haineux et utilisent vos arguments pour vous faire tomber. Il n’est pas utile de leur prêter le flanc.

    #371 Répondre

    Aude

    Merci Cécile pour cet autre éclairage.

    C’est cette intuition de sauvegarde de la quiétude de mes enfants qui m’a fait mentir à ma voisine que je ne vois en réalité que très peu (nous sommes au fond d’une impasse et sa maison est en face de  l’impasse…).

    Pour précision, qui n’a pas grande importance, mais qui mérite tout de même d’être signalée dans cette « affaire », cette voisine, à laquelle nous nous sommes présentés à notre arrivée il y a deux ans, ne nous adresse quand nous la voyons qu’un bonjour courtois et c’était en fait hier la première fois qu’elle venait discuter avec moi… ce qui a eu le don de m’agacer d’autant plus que les questions étaient insistantes et ciblées…

    Avec le recul, et votre éclairage, je me rends compte que j’aurais du lui dire gentiment que cela ne la regardait guère… mais je n’en ai pas eu l’aplomb sur le coup.

    A travailler…

    #374 Répondre

    Cecileprésente
    Admin bbPress

    C’est difficile de dire à une personne « ça ne vous regarde pas », en fait, mais un autre moyen de le lui dire sans le dire, c’est répondre par une question, par exemple, à sa question

    – vous faites l’école vous-même ?

    répondre

    – vous en avez entendu parler ?

    – Oui, plus ou moins, c’est ce que vous faites ?

    – Ce serait intéressant de savoir ce que vous entendez par là.

    – l’école à la maison, quoi, c’est ce que vous faites ?

    – ah oui, l’école à la maison ? ça a l’air intéressant, c’est votre fille qui le fait ?

    – non, mais…

    – vous savez si le facteur est passé ce matin ?

    On peut beaucoup s’amuser en posant des questions en réponse à des questions.

    #460 Répondre

    Pauline

    Bonsoir! Je crois que s’il s’agit de voisins, il est compliqué de toutes façons de maintenir un mensonge. Parfois il suffit de préciser, l’air de rien, que c’est une solution légale, ou courante (citer un gros chiffre) ou très porteuse de succès universitaire (citer des données américaines) et ils se taisent. Mais sans avoir l’air de se justifier. En général il y a un argument et un seul qui puisse convaincre chaque casse-pied, il faut tâtonner légèrement pour le trouver. Peut-être que si vous nommez les célébrités élevées à la maison?…
    Sinon, lorsqu’il s’agit de gens qu’à priori nous ne reverrons pas, et que nous ne souhaitons pas entendre réagir, nos enfants ont l’habitude de répondre à la première question « – à quelle école tu vas? » « – au Regina Caeli ». Car nous avons donné un nom à notre école ! Cela nous permet aussi de remplir sans mentir les cases de certains formulaires, par exemple au club de sport etc. Il y a même des gens qui répondent d’un air assuré « ah oui, je connais! », alors que j’ai vérifié et qu’il n’y a pas d’école de ce nom dans le pays!
    A la question : « il n’y a pas école aujourd’hui? », ils répondent que non avec un grand sourire et se mettent à jouer, et voilà.
    Je fais aussi mon pain! Il faudrait que Rémy et Cécile fassent une enquête sociologique sur leurs abonnés!

    #542 Répondre

    Aude

    Merci Pauline et pardon de ne répondre qu’à présent: j’ai du mal à relever la tête en ce moment…
    Quelle bonne idée que ce nom pour votre école, en latin de surcroît, ce qui est plus flou pour un questionneur lambda.
    Nous allons songer au baptême de la nôtre!

    #614 Répondre

    Agnès

    bonjour,

    est-ce que le nom « Regina Caeli » est déposé ? ça me plairait d’utiliser le même et de pouvoir dire que c’est une école qui reçoit beaucoup d’élèves…
    Tant que mon fils n’a pas six ans, je n’ai pas besoin de certificat de scolarité et je ne l’inscris donc pas encore dans une école par correspondance, surtout que mon mari n’est pas encore convaincu. Donc je ne peux pas citer cette école là.

    #694 Répondre

    Cécileprésente
    Admin bbPress

    Bonjour, pour le dépôt des noms de sites d’une part, et d’autre part pour le dépôt des noms de marques et titres, il s’agit de deux recherches différentes. Vous trouvez sur internet le site de l’INPI pour le nom des marques, pour ce qui est des sites, il vous suffit de chercher sur Google.
    Sinon, nous n’avons pas très bien compris l’enjeu.

    #6204 Répondre

    VILLEDIEU

    Bonjour a tous , moi aussi j’ai droit à des questions , je réponds en général que mes enfants n’étaient pas bien à l’école , et que je les instruis par conséquent moi même . J’ai eu des réflexions qui m’ont fait beaucoup rire ( intérieurement , parce qu’il faut rester polie avec ses voisins…). Une voisine m’a dit :  » mais… ils ne vont pas se développer normalement ! » , je crois que cette réflexion je m’en souviendrai toujours. Comment peut- on poser une question aussi idiote ? Bref, il vaut mieux dire c’est notre choix et passer à autre chose.

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
Répondre à : inquiétude de degré 1, besoin de vos conseils avisés

You can use BBCodes to format your content.
Your account can't use Advanced BBCodes, they will be stripped before saving.

Vos informations:




Comments are closed.