Combien me rapporte réellement mon salaire ?

Vous travaillez.

Une chance. A moins que… Etes-vous sûr que ce soit intéressant ? Et si en fait vous ne gagniez rien ?

Pour commencer, savez-vous ce que coûtent vos déplacements ?

  • Déterminons ce qu'il vous reste réellement à la fin du mois en indiquant votre kilométrage et votre loyer
  • Indiquez ici le nombre exact de kilomètres que vous faites pour aller au travail (sans les détours éventuels).
  • Attention: n'indiquez que le trajet aller, autrement dit la distance routière à parcourir pour aller au travail.
  • Indiquez maintenant le type de votre voiture:
  • Type 1: micro-urbaines, mini-citadines

    Il s'agit des petites voitures à très faible consommation (généralement de 3cv) : Bolloré Bluecar Chevrolet Spark II Citroën C-Zéro Citroën C1 II Dacia Logan Fiat Panda III Fiat 500 II Ford Ka Hyundai i10 II Kia Picanto II Opel Adam Opel Karl Peugeot iOn Peugeot 108 Renault Twingo III Seat Mii Škoda Citigo Smart Forfour II Suzuki Celerio Toyota Aygo Volkswagen up! etc.
  • Type 2: citadines polyvalentes et compactes. Les véhicules moyens :

    Alfa Romeo MiTo Audi A1 BMW i3 Chevrolet Aveo Citroën C3 II puis III Dacia Sandero II DS 3 Fiat Punto Ford Ka+ Ford Fiesta VI Hyundai i20 II Kia Rio III Lada Kalina II Lancia Ypsilon II Mazda 2 III Mini IV Mitsubishi Space Star Nissan Micra IV Opel Corsa V Peugeot 208 Renault Clio IV Renault ZOE Seat Ibiza IV Škoda Fabia III Suzuki Swift IV Toyota Yaris III Volkswagen Polo V etc
  • Type 3: Berlines moyennes

    Alfa Romeo Giulia Alfa Romeo Giulietta Audi A3 Audi A4 V BMW Série 1 BMW Série 2 BMW Série 2 Active Tourer BMW Série 3 VI Buick Verano II Cadillac ATS Chevrolet Cruze II Chevrolet Orlando Citroën Berlingo II Citroën C3 Picasso Citroën C4 Berline Citroën C4 II Citroën C4 Picasso et Grand Picasso II Citroën Nemo Combi Dacia Dokker Dacia Lodgy Dacia Logan II Dodge Dart DS 4 DS 4S DS 5 DS 5LS Fiat 500L Fiat Bravo Fiat Doblò Fiat Fiorino Qubo Fiat Ottimo en Asie Fiat Tipo II Fiat Viaggio Ford B-Max Ford C-Max II Ford Focus III Ford Tourneo Connect II Honda Civic Honda Jazz III Hyundai i30 Hyundai i40 Hyundai ix20 Infiniti Q30 Jaguar XE Kia Carens III Kia cee'd Kia Venga Lexus CT Lexus IS III Mazda 3 Mazda 5 II Mercedes-Benz CLA Mercedes-Benz Classe A Mercedes-Benz Classe B II Mercedes-Benz Classe C IV Nissan LEAF Nissan Note II Nissan Pulsar Opel Astra Opel Combo III Tour Opel Meriva II Opel Zafira III Peugeot 308 II Peugeot 408 Peugeot 5008 I Peugeot Bipper Tepee Peugeot Partner Tepee Renault Kangoo Be Bop Renault Kangoo II Renault Mégane IV Renault Scénic et Grand Scénic IV Seat León III Seat Toledo IV Škoda Octavia III Škoda Rapid Toyota Auris Toyota Avensis III Toyota Corolla XI Toyota Prius + Toyota Verso Toyota Verso-S Volkswagen Caddy IV Volkswagen Coccinelle III Volkswagen Golf Sportsvan Volkswagen Golf VII Volkswagen Touran III Volvo S60 II Volvo V40 II etc.
  • Type 4: Grosses berlines :

    Audi A6 IV BMW Série 5 VII Buick GL8 III Buick Regal VI Cadillac CTS III Chevrolet Malibu IX Chrysler 200 II Chrysler Pacifica Citroën C5 II Citroën C6 II Ford Galaxy III Ford Mondeo IV Ford S-Max II Honda Accord IX Honda Legend IV Honda Odyssey V Asie Hyundai Genesis II Infiniti Q50 Infiniti Q70 Jaguar XF II Kia Cadenza Kia Carnival III Kia Optima II Lexus ES V Lexus GS IV Maserati Ghibli III Mazda 6 III Mercedes Classe E V Nissan Altima V Nissan Maxima VIII Opel Insignia II Peugeot 508 Renault Espace V Renault Talisman Seat Alhambra II Škoda Superb III Toyota Camry VII Volkswagen Passat VIII Volkswagen Sharan II Volvo S90 I etc
  • Type 5: Berlines de luxe.

    Aston Martin Rapide Audi A7 Audi A8 III BMW Série 6 III BMW Série 7 VI Buick LaCrosse III Cadillac CT6 Cadillac XTS Chevrolet Impala X Chrysler 300 II Dodge Charger LX III Ford Taurus VI Genesis G90 Jaguar XJ VI Kia K9 Lexus LS IV Maserati Quattroporte VI Mercedes-Benz Classe CLS II Mercedes-Benz Classe S VI Porsche Panamera II Rolls-Royce Ghost. Tesla Model S Toyota Avalon II Volkswagen Phideon
  • Si vous avez un deuxième véhicule qui roule (celui de votre conjoint) chaque jour pour aller au travail
  • Vos revenus principaux

    En-dessous de 500€, un travail ne justifie presque jamais de quitter sa maison, il faut donc trouver autre chose.
  • Si votre résultat est négatif, vous perdez de l'argent. Nous disons que vous PERDEZ NET cette somme chaque mois. En ce cas, vous payez pour travailler !Si votre résultat est -200, au final, vous perdez 200€ chaque mois en allant au travail. C'est très fréquent. Vous avez donc intérêt à abandonner l'emploi non payant pour vous consacrer à votre enfant, cela sera plus bénéfique.
  • Restera à trouver un revenu à domicile, sans frais de déplacements. Il en existe de nombreux sur internet, nous vous y aidons dans l'accompagnement. Beaucoup de nos mamans et papas gagnent leur vie en faisant l'école à la maison, allez sur notre page dédiée en cliquant ici
  • Si votre résultat est inférieur à 500€, posez-vous la question de savoir si cela vaut la peine de continuer à aller travailler.
  • Avec la somme qu'il vous reste, vous avez à dégager un budget alimentaire, un budget énergie et payer des impôts.
Voyez aussi comment récupérer l’ARS et comment conserver les Allocations.

Aller vers le calculateur de frais de scolarité pour faire l’école à la maison :

Aidez les autres. Partagez. Faites connaître cet outil au plus grand nombre possible !

Pour aller vers le site:


La meilleure raison d’adopter le vélo, d’aller à pied

Chère lectrice, cher lecteur,

À chaque information inquiétante sur la pollution, le CO2, les métaux lourds, nous culpabilisons : « Il faut que j’arrête la voiture ! »

Mais la voiture est si pratique, si facile… Et l’intérêt individuel l’emporte sur l’intérêt collectif. Nous replongeons avant même d’avoir essayé le vélo, la marche, les transports en commun.

Bien sûr, c’est aussi notre intérêt individuel que de laisser la voiture au garage : en marchant, en faisant du vélo, nous nous aérons, nous diminuons notre risque d’être touché par l’obésité, les maladies cardiaques, la dépression, l’arthrose, le diabète, un cancer…

Mais là encore, comme c’est dur de faire un sacrifice aujourd’hui pour un bienfait qui ne viendra que demain !

C’est pourquoi le nombre de voitures continue à augmenter, ainsi que la pollution, les embouteillages, le saccage des paysages, le bruit.

Mais les choses bougent !

Je vous donne un argument nouveau contre la voiture.

Si vous en êtes convaincu, faites circuler l’information ! Cela peut devenir le plus gros coup de boutoir contre la dictature de la bagnole !!

Votre voiture est piégée

Alors que nous voyons toujours nos voitures comme de simples moteurs posés sur quatre roues nous permettant de nous déplacer, les constructeurs automobiles, eux, ont une tout autre vision.

Ainsi que l’explique un article incroyable paru le 15 janvier 2018 dans le journal américain Washington Post,

« les constructeurs automobiles ne se voient plus comme des entreprises qui fabriquent du matériel pour se déplacer, mais comme des entreprises informatiques [1]. »

En effet, elles commencent à fonctionner comme Google, Facebook, Apple ou Amazon, qui vivent grâce aux informations privées quelles collectent à votre sujet sans que vous vous en rendiez compte (et qui sont revendues, à prix d’or, aux annonceurs, et de plus en plus souvent exploitées par les gouvernements).

En effet, la plupart des voitures sont désormais équipées de GPS, d’ordinateurs de bord, de capteurs, et transmettent vos informations aux constructeurs grâce à Internet.

Votre sécurité n’est pas leur priorité

Si vous pensez que ces systèmes sont là pour votre sécurité, pour améliorer les performances de votre véhicule, pour le retrouver en cas de vol ou prévenir une panne, revenez sur Terre.

Grâce aux capteurs présents à bord des voitures modernes, les constructeurs peuvent accumuler des tonnes d’informations privées à votre sujet : non seulement vos trajets et vos horaires, mais également votre vitesse (et dépassements de vitesse…), vos accélérations, vos coups de frein, votre consommation d’essence, les stations de radio que vous écoutez et quand, ainsi que vos musiques préférées. Ils peuvent savoir où vous allez faire vos courses, combien de temps vous y passez, le temps qu’il fait dans votre rue (si les essuie-glaces automatiques se déclenchent), si vous mettez votre ceinture de sécurité, ce que vous faisiez juste avant un accident, et vos variations de poids (enregistrées par les fauteuils) !!

Si vous êtes commercial, elles peuvent suivre tous les clients à qui vous rendez visite, et reconstituer ainsi votre carnet d’adresses !

Déjà des dizaines de millions de voitures « espionnées »

L’article affirme que des dizaines de millions de voitures font déjà cela aux États-Unis. Cela fait partie des mentions en petits caractères cachées dans les longs contrats que l’on vous fait signer lorsque vous achetez une voiture.

Sans vous en apercevoir, vous les autorisez à récupérer toutes ces données. Et, de toute façon, vous n’avez plus le choix : c’est ça ou rien ! Mais, selon la firme spécialisée en recherche technologique Gartner, en 2020, 98 % des voitures vendues en Europe seront connectées elles aussi, et transmettront des informations.

Le résultat, c’est que les fabricants automobiles se sont transformés en banques de données alimentées de précieuses informations personnelles, sans que les conducteurs s’en aperçoivent, bien sûr.

Ce qui a changé tout récemment

Si les ordinateurs de bord existent depuis les années 60, ils servaient autrefois à informer le conducteur d’éventuels problèmes : niveau d’huile, pression des pneus, entretien… Ces données pouvaient éventuellement être utilisées par le garagiste lorsque vous lui apportiez votre voiture.

Ce qui a changé, c’est que les voitures sont désormais reliées à Internet et transmettent toutes les données en temps réel. Ils savent où vous êtes, et même où vous allez (avant même d’être arrivé) si vous entrez votre destination sur le GPS.

Bientôt, lorsque les voitures démarreront non plus avec une clé mais avec les empreintes digitales, ils sauront avec certitude qui conduit.

« La plupart des gens ne réalisent pas combien des habitudes comme l’endroit où ils faisons nos courses ou garons notre voiture pendant la journée peuvent révéler de choses à notre sujet », explique Pam Dixon, directeur du World Privacy Forum, une organisation qui lutte pour la protection de la vie privée. « De nombreuses entreprises privées et agences gouvernementales rêvent d’avoir accès à ces données, qui révèlent nos habitudes les plus intimes. »

Par exemple, le fait de garer sa voiture deux fois par semaine à proximité d’un centre sportif, de vous repérer dans une station de ski ou à la mer, peut intéresser de nombreux commerçants, hôteliers, restaurateurs, vendeurs ou loueurs de matériel.

Mais des déplacements réguliers à un centre anticancer peuvent fournir de précieuses informations sur votre état de santé, votre espérance de vie, pour les banques, les assureurs, ou même les agents immobiliers intéressés par votre maison !

Les capteurs de votre téléphone de voiture peuvent, bien sûr, enregistrer vos conversations et les transmettre, que votre téléphone soit allumé ou non.

Ce n’est sans doute pas pratiqué actuellement à grande échelle, mais nul doute que, au nom de la lutte contre le terrorisme, contre la drogue et contre la criminalité, des « exceptions » pourraient être faites, qui s’élargiront bientôt à d’autres « délits » moins graves.

La Stasi (police secrète en Allemagne de l’Est, qui espionnait tous les citoyens) en avait rêvé, les constructeurs automobiles l’ont fait !

En lâchant votre voiture, vous retrouverez donc non seulement la santé, mais aussi… la liberté !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis